Nos actions en faveur des mères sans domicile

Améliorer les conditions de vie des familles hébergées en hôtel social

« La vie à l'hôtel n'est pas facile pour mon fils. Il n'ose pas en parler. Seul son meilleur ami sait où nous vivons. Quand ses autres amis lui demandent s'ils peuvent venir jouer chez lui, il répond qu'à cause de sa petite sœur c'est compliqué. On vit avec très peu de choses. Je vais aux Restos du coeur et au Secours populaire chercher de la nourriture. Ça, mon fils ne le sait pas. Je veux qu'il pense que j'arrive à me débrouiller ».

Faute de solutions adaptées, l’hébergement à l’hôtel constitue depuis une dizaine d’années la principale réponse aux demandes d’hébergement des familles appelant le 115 de Paris. Aujourd’hui, ce sont ainsi plus de 34 150 personnes qui sont hébergées dans 542 hôtels répartis dans toute l’Ile-de-France, dont 15 971 mineurs.

La grande précarité, associée à la vie dans des chambres exiguës, dans des hôtels parfois éloignés de tout, rend la vie de ces familles extrêmement difficile. L’enquête ENFAMS, en 2014, a ainsi montré que 9 familles sur 10 souffraient d’insécurité alimentaire, 1 enfant sur 3 d’anémie, 3 mères sur 10 de symptômes dépressifs, et 42% des enfants de mère se percevant en mauvais état de santé psychique avait un score de santé mentale anormal. Plus de la moitié des mères élèvent seules leurs enfants, et plus de neuf familles sur 10 sont sous le seuil de pauvreté.

A la suite de cette enquête, l’Etat a développé des alternatives à l’hébergement hôtelier – dont le nombre reste encore modestes - et le Samusocial de Paris a accéléré le travail d’amélioration des conditions d’hébergement des familles à l’hôtel mené depuis plusieurs années, permettant de développer des résidences hôtelières, et d’accompagner la transformation des hôtels dans le cadre de la mission Mieux Vivre à l’hôtel. Ce programme d’actions en direction des familles facilite l’accès aux services et accompagnements de droit commun au plus près des lieux d’hébergement, et permet d’améliorer la vie quotidienne, que ce soit dans le domaine alimentaire, avec des actions de collecte et livraison de colis adaptés aux besoins de chacun, ou la mise en place d’ateliers de cuisine collectifs, dans le domaine de la culture, avec des évènements sportifs ou des donations de places de cirque ou musée, ou dans le domaine du numérique, avec la création de clouds numériques Reconnect.

Close
Close
Close
Close